Article ajouté
  1. Accueil
  2. Blog
  3. Les Bureaux de Demain
  4. 2020
  5. Priorité au bien-être dans les bureaux de demain
Seven office co-workers take time out to focus on fitness and wellbeing by doing some stretching exercises together in the workplace of the future

Priorité au bien-être dans les bureaux de demain

Imaginez un monde dans lequel vous terminez votre journée de travail en étant aussi bien qu’à votre arrivée.

Bien que cela puisse nous sembler éloigné du contexte actuel, réjouissez-vous : les innovations technologiques et les avancées scientifiques pourraient bientôt faire de ce monde idyllique une réalité pour les employés.

Un potentiel illimité : 8 innovations clés du bien-être au travail

Les vêtements intelligents

Les approches traditionnelles visant à améliorer la performance des employés seront progressivement remplacées par des environnements connectés à la pointe de la technologie, en s’appuyant notamment sur les vêtements intelligents.

Equipés d’appareils capables de surveiller leur rythme cardiaque, leur tension, leur taux de glycémie, d’hydratation, d’oxygénation, leur alimentation et même leur stress, les employés pourront maintenir un niveau de productivité optimal. Ils recevront par exemple des alertes leur suggérant de s’hydrater ou d’aller se dégourdir les jambes.

Plus impressionnant encore, ces équipements intelligents seront dotés de capteurs à contrôle vocal, pour interagir avec l’ensemble des paramètres de l’environnement de travail. En ajustant le taux d’oxygène, la température et la luminosité, chacun pourra optimiser son espace pour mieux se concentrer, ce qui permettra aux entreprises de d’atténuer le sempiternel « effet coup-de-barre » de l’après-midi.

Bien-être psychologique, santé mentale et déconnexion

De plus en plus d’études soulignent l’influence du bien-être des salariés sur leur productivité. Entre l’année 2017 et 2018 au Royaume-Uni, sur 26,8 millions de journées de travail perdues, suite à des problèmes de santé professionnelle, 60 % étaient liés au stress, à la dépression et à l’anxiété¹.

Dans ce contexte, les initiatives de formation dédiées aux premiers secours en santé mentale permettent de réduire la méconnaissance de ces sujets et d’offrir des espaces sûrs et confidentiels, au sein des entreprises, où chacun est libre de s’exprimer. De telles actions contribuent à faire de la santé mentale un problème de moins en moins tabou et mieux pris en considération, au même titre que les maladies physiques.

A ce sujet, l’empathie et l’ouverture d’esprit de chacun tiendront une place essentielle, mais la technologie jouera également un rôle clé. Au lieu d’utiliser leurs applis de méditation, les employés pourront par exemple se rendre dans des zones blanches pour se déconnecter et se détendre, sans aucune source de distraction. 

De plus, quand les assistants personnels intelligents auront pris le contrôle de nos agendas, ils seront à même de caler des rendez-vous et des tâches dans notre planning, afin de varier nos journées et nous éloigner de nos écrans.

Le bien-être au cœur de la conception des bureaux

Si la fluidité des espaces et la présence redoublée de la lumière naturelle semblent être au cœur des priorités actuelles, un design encore plus raffiné aurait beaucoup à offrir aux espaces de travail.

Par exemple, les employés pourraient bientôt être équipés de sièges spécialement conçus pour épouser leur posture, ou encore de bureaux pour travailler debout afin d’améliorer leur concentration au cours de l’après-midi. Et si cela ne suffit pas, ils pourront également se reposer ou méditer dans des « capsules » prévues à cet effet.

Autre facteur de bien-être : les entreprises se doteront également de nouvelles installations comme des salles de sport, des spas et des salles de jeux, qui deviendront de plus en plus courantes sur les lieux de travail.

A preview of Brother's Workplace of the Future business insight report PDF

Téléchargez le rapport complet gratuitement

 

Des stimuli scientifiques

Pour améliorer le bien-être de leurs salariés, les entreprises pourront également tirer parti de stimuli inspirés de la nature, avec par exemple les éclairages circadiens qui s’adaptent à notre rythme biologique pour améliorer l’énergie et la positivité.

Les avancées scientifiques pourront également contribuer au bien-être des employés : déjà utilisés dans les spas, les caissons d’isolation sensorielle commencent à faire leur entrée dans le monde du travail. Ces caissons isolés des bruits extérieurs proposent un bain d’eau salée, adapté à la température du corps : selon les scientifiques, ces expériences sensorielles et méditatives pourraient stimuler l’imagination et l’intuition, tout en limitant l’anxiété. Le bénéfice en termes de productivité ? Les employés sont reposés, sereins, plus créatifs et plus productifs.

Restaurer l’équilibre naturel en se mettant au vert

Les bureaux traditionnels pensés pour les entreprises au détriment de leurs salariés laissent peu de place à la nature et sont rarement harmonieux.

Au cours des prochaines décennies, les espaces de travail devraient renouer avec la nature, en intégrant de plus en plus d’éléments naturels (plantes, points d’eau…), apportant une multitude de bénéfices.

En plus d’améliorer la qualité de l’air, les plantes nous apaisent et égayent nos espaces de travail, ce qui stimule nos réactions cognitives. Concrètement, cela se traduit par un regain de créativité.

Autrefois gris, lisses et uniformes, les bureaux de demain orneront leurs façades de murs végétaux et leurs toits de jardins verdoyants pour permettre aux salariés de travailler, de brainstormer ou de se réunir dans des environnements agréables.

Révolutionner le service client avec la saisie prédictive

Au cours des dix prochaines années, les programmes de saisie prédictive comme « Google Smart Compose » pour Gmail continueront de s’améliorer : à terme, les entreprises pourront envoyer des réponses automatiques adaptées aux questions de leurs clients, ce qui améliorera leur réactivité.

Les technologies prédictives optimiseront également les processus de gestion client B2B et B2C en apportant une touche personnelle, une meilleure expérience digitale et une organisation plus efficace grâce au Cloud.

En permettant à ces solutions prendre le relais, les employés auront moins de situations délicates à gérer, et donc moins de stress.

Encourager le bien-être et le repos

Les espaces de travail de demain accorderont une importance primordiale à l’alimentation de chacun, afin d’améliorer la concentration et la performance des équipes, mais aussi pour renforcer les systèmes immunitaires et éviter les problèmes de santé.

Avec l’avènement des vêtements intelligents, l’alimentation sera surveillée de très près. Les collaborateurs présentant un faible taux de potassium recevront par exemple des alertes leur suggérant de manger une banane, tandis que les employés fatigués seront encouragés à consommer du gingembre frais pour booster leur système immunitaire. Tous ces besoins nutritionnels seront couverts par des cafétérias proposant des aliments sains et des menus variés.

Et en cas de maladie, les entreprises inciteront leurs salariés à prendre des jours de congé. Compte tenu de l’impact avéré de la transmission des maladies sur la productivité des entreprises, les lois et les règlements évolueront pour éviter ce genre de situation.

En améliorant l’alimentation et le bien-être de leurs employés, les employeurs pourront réduire le nombre de congés maladie et gagner en productivité.

Être plus productif, en moins de temps

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est inutile de rallonger les semaines de travail pour en faire plus : en effet, plus les heures travaillées augmentent, plus les professionnels ont tendance à s’absenter en raison du stress, à tomber régulièrement malades ou même à quitter leur entreprise.

L’objectif n’est pas de travailler plus longtemps, mais plus intelligemment. Les pays qui ont mis en place des politiques visant à raccourcir la semaine de travail récoltent déjà les fruits de leurs initiatives : au Luxembourg, n°1 mondial de la productivité en 2017, on travaille en moyenne 29 heures par semaine. D’autres pays productifs comme la Norvège, la Suisse, l’Islande et le Danemark affichent également un nombre d’heures similaire².

 

1 Health and Safety Executive, Health and Safety at work summary statistics for Great Britain in 2018 (www.hse.gov.uk/statistics/overall/hssh1718.pdf)
2 Expert Market, World’s most productive countries 2017 (www.expertmarket.co.uk/focus/worlds-most-productive-countries-2017)

Plus d'articles sur Les Bureaux de Demain

Obtenez le rapport complet sur les Bureaux de Demain

Vous aimerez aussi...

Haut de page